Par Monts et par Mots Forum Index

Par Monts et par Mots
Nos promenades culturelles

Portail
 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

Vie de Saint Louis - Joinville

 
Post new topic   Reply to topic    Par Monts et par Mots Forum Index -> PROMENADES LITTERAIRES -> Les textes du Moyen Âge
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Lydia
Administratrice
Administratrice

Offline

Joined: 20 Jan 2018
Posts: 1,956
Scorpion (23oct-21nov) 鼠 Rat

PostPosted: Sun 11 Mar - 16:56 (2018)    Post subject: Vie de Saint Louis - Joinville Reply with quote


 




La Vie de Saint Louis est un roman du XIII°s. Certains ont pu le considérer, à tort, comme un roman historique. Joinville (conseiller et confident du roi) raconte ce qu'il a personnellement connu du règne de Saint Louis (1226-1270), essentiellement la croisade en Égypte et le séjour en Terre Sainte (1248-1254). Il se fait l'écho des propos édifiants du roi et de quelques-unes de ses décisions les plus remarquables. Mais Joinville parle presque autant de lui-même que du roi, censé être le sujet de son livre. Mais il le fait d'une manière si naturelle qu'il ne donne en aucun cas l'impression de se mettre en avant. 
La subjectivité de Joinville ne permet donc pas de considérer ce texte comme historique. Il est confus lorsqu'il raconte les débuts du règne de son souverain (période qu'il n'a pas connue, d'où son malaise), n'hésite pas (en l'avouant), à emprunter des passages à d'autres chroniqueurs lorsqu'il est dans l'ignorance, et semble idéaliser l'image du roi. 
    
Ce livre est une œuvre personnelle : Joinville ne suit aucun modèle. De ce fait, la manière dont il est construit peut surprendre. Cependant, le désordre est tout relatif. La langue est sans apprêt, l'allure générale est celle du récit oral. Joinville avait dû bien souvent raconter ses souvenirs. Il ne change pas de style lorsqu'il les met par écrit. 



Extrait : (traduction de Jacques Monfrin.) 
Le texte en moyen français est disponible sur Gallica


(727) Le roi aimait toutes les personnes qui entraient au service de Dieu et qui portaient l'habit religieux ; et nul ne venait à lui qui manquât d'obtenir des ressources pour vivre. Il pourvut les frères du Carmel et leur acheta une place à bâtir sur la Seine vers Charenton ; et il fit bâtir une maison pour eux et leur acheta vêtements, calices et tous les objets nécessaires pour faire le service de Notre-Seigneur. Et après il pourvut les frères de Saint-Augustin, et leur acheta la grange d'un bourgeois de Paris avec toutes ses dépendances et leur fit faire une église à l'extérieur de la porte de Montmartre. (728) Les frères des Sacs, il les pourvut et leur donna un emplacement sur la Seine vers Saint-Germain-des-Prés, où ils se logèrent ; mais ils n'y demeurèrent guère, car ils furent supprimés très rapidement. Après que les frères des Sacs aient été logés, vint à son tour une autre sorte de frères que l'on appelle l'ordre des Blancs-Manteaux ; et ils prièrent le roi de les aider pour qu'ils puissent demeurer à Paris. Le roi leur acheta une maison et d'anciens emplacements autour pour se loger, à côté de la vieille porte du Temple à Paris, tout près des tisserands ; ces Blancs-manteaux furent supprimés au concile de Lyon que tint Grégoire X. (729) Après, vint encore une autre sorte de frères, qui se faisaient appeler frères de la Sainte-Croix, et ils portaient une croix sur le devant de la poitrine ; et ils demandèrent au roi de les aider ; le roi le fit volontiers et les logea dans une rue qui était appelée le carrefour du Temple, et que l'on appelle maintenant la rue Sainte-Croix. Ainsi le bon roi entoura la ville de Paris de religieux. 
(730) Après les choses dessus dites, il advint que le roi convoqua tous ses barons à Paris au cours d'un carême. Je m'excusai auprès de lui à cause d'une fièvre quarte que j'avais alors, et le priai de bien vouloir me dispenser ; et il me fit savoir qu'il voulait absolument que j'y aille, car il avait là de bons médecins qui savaient bien guérir la fièvre quarte. (731) Je m'en allai à Paris. Quand j'arrivai le soir de la veille de Notre-Dame en mars, je ne trouvai personne, ni la reine ni autre, qui sache me dire pourquoi le roi m'avait convoqué. Or il advint, suivant la volonté de Dieu, que je m'endormis pendant les mâtines ; et j'eus l'impression, en dormant, que je voyais le roi à genoux devant un autel ; et je croyais voir que plusieurs prélats, revêtus de leurs ornements, le revêtaient d'une chasuble vermeille de serge de Reims. (732) J'appelai, après cette vision, messire Guillaume, mon prêtre, qui était très savant, et je lui contai ma vision ; et il me dit ainsi : "Sire, vous verrez que le roi se croisera demain." Je lui demandai pourquoi il le pensait ; et il me dit qu'il le pensait à cause du songe que j'avais songé, "car la chasuble de serge vermeille signifiait la croix, qui fut teinte en vermeil du sang que Dieu y répandit de son côté et de ses mains et de ses pieds ; que la chasuble ait été en serge de Reims signifie que la croisade n'aura que de médiocres résultats, comme vous le verrez si Dieu vous donne vie." 
(733) Quand j'eus entendu la messe à la Madeleine, à Paris, j'allai à la chapelle du roi, et je trouvai le roi qui était monté sur la tribune des reliques, et faisait apporter en bas la vraie Croix. Pendant que le roi descendait, deux chevaliers qui étaient de son conseil commencèrent à parler l'un à l'autre, et l'un dit : "Ne me croyez jamais, si le roi ne se croise pas maintenant." Et l'autre répondit que "si le roi se croise, ce sera une des plus douloureuses journées qui ait jamais été en France ; car, si nous ne nous croisons pas, nous perdrons le roi ; et, si nous nous croisons, nous perdrons Dieu, parce que nous ne prendrons pas la Croix pour Lui mais par peur du roi." 
(734) Et il advint ainsi que le roi se croisa le lendemain, et ses trois fils avec lui ; et il est advenu ensuite que la croisade a eu de piètres résultats, suivant la prophétie de mon prêtre. Le roi de France et le roi de Navarre exercèrent de fortes pressions sur moi pour que je me croise. (735) A cela je répondis que, pendant que j'avais été outre-mer au service de Dieu et du roi et depuis que j'en revins, les sergents du roi de France et du roi de Navarre m'avaient réduit à rien mes hommes et les avaient appauvris, si bien qu'il n'y aurait jamais de moment où moi et eux soyons dans une situation pire. Et je leur disais ainsi que, si je voulais œuvrer suivant la volonté de Dieu, je resterais ici pour aider mon peuple et le défendre ; si j'exposais ma personne aux hasards du pèlerinage de la croix, quand je voyais bien clairement que ce serait au mal et au détriment de mes hommes, j'en susciterais la colère de Dieu, qui exposa son corps pour sauver son peuple. 
(736) Je considérai que tous ceux qui lui conseillèrent ce voyage firent un péché mortel, parce que, au point où en était la France, tout le royaume était en bonne paix à l'intérieur et avec tous ses voisins ; et, depuis qu'il en partit, l'état du royaume ne fit qu'empirer. (737) Ceux qui lui conseillèrent le voyage commirent un grand péché, compte tenu de la grande faiblesse où se trouvait son corps, car il ne pouvait supporter ni d'aller en voiture ni d'aller à cheval. Sa faiblesse était si grande qu'il accepta que je le porte dans mes bras de l'hôtel du comte d'Auxerre, où je pris congé de lui, jusqu'aux Cordeliers. Et, quoique étant faible comme il était, s'il était resté en France, peut-être aurait-il encore vécu longtemps, et fait beaucoup de bien. 

____________________
Je ne risque rien, les ruines, c'est indestructible !
( ͡ᵔ ͜ʖ ͡ᵔ )
Back to top
Visit poster’s website
Publicité






PostPosted: Sun 11 Mar - 16:56 (2018)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    Par Monts et par Mots Forum Index -> PROMENADES LITTERAIRES -> Les textes du Moyen Âge All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Portal | Index | Create a free forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group