Par Monts et par Mots Forum Index

Par Monts et par Mots
Nos promenades culturelles

Portail
 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

Citroën Visa GT (1983-1986)

 
Post new topic   Reply to topic    Par Monts et par Mots Forum Index -> LES MODES DE TRANSPORT -> Une passion pour un mode de transport ?
Previous topic :: Next topic  
Author Message
a200tq
Modérateur
Modérateur

Offline

Joined: 01 Feb 2018
Posts: 857
Poissons (20fev-20mar) 蛇 Serpent

PostPosted: Sun 1 Apr - 11:08 (2018)    Post subject: Citroën Visa GT (1983-1986) Reply with quote

Bonjour à toutes et tous

Lancée en octobre 1978 au salon de l’automobile de Paris, la Citroën Visa n’était pas née sous une bonne étoile. Une face avant disgracieuse, des voies étroites et surtout, ô blasphème suprême pour les puristes citroënistes, un moteur 4 cylindres non issu du quai de Javel !!!

En mars 1981, un restylage rendit la calandre de la Visa plus traditionnelle, cette dernière devenant dès lors Visa II. Afin de dynamiser la gamme, Citroën lance alors en mars 1982, la Visa Chrono, une série limitée à 1000 exemplaires à la présentation virile et à la motorisation sportive.

 
Visa Chrono 

Continuant sur sa lancée, la firme aux doubles chevrons présente en juillet 1982 la Visa GT qui remplace la Visa Super X. Pour faire simple, on peut dire que la GT est la version civilisée de la Chrono.
Sous le capot, on trouve le 4 cylindres de 1360 cm3 d’origine Peugeot développant 80 ch accouplé à une boîte de vitesses à 5 rapports. Au niveau du châssis, on retrouve les suspensions de la Chrono, mais avec une direction plus démultipliée afin de rendre la GT plus civilisée.

 

 

 

Extérieurement, cette version se pare de jantes en alliage spécifique montées sur des pneus Michelin TRX, d’un petit spoiler sous le pare-chocs avant et d’un béquet sur la lunette arrière. Le client aura le choix entre trois teintes, un rouge vif, un gris métallisé et un noir. Un stripping court sur les côtés et l’arrière de la carrosserie. Quant au graphisme du « GT », il est tout simplement le même que sur sa grande sœur CX GTI.



 

À l’intérieur, pas ou peu de différences avec le reste de la gamme Visa. On retrouve avec plus ou moins de bonheur et d’enthousiasme le bloc instrument spécifique avec ses commandes satellites pensées pour les doigts d’E.T. Les sièges sont nouveaux et la banquette arrière se rabat en deux parties symétriques. L’équipement est plutôt complet avec un compte-tours, une montre digitale, assez mal placée en pied de console, un essuie-glace arrière, un volant siglé GT, deux rétroviseurs extérieurs. Toutefois, on peut regretter l’absence de ceintures de sécurité à enrouleurs aux places arrière, de véritable boîte à gants ou encore d’un rhéostat d’éclairage de tableau de bord. Les seules options disponibles étaient le toit ouvrant et les glaces teintées.

 

Au chapitre des performances, cette petite Visa GT se défend plutôt bien. Les chronométrages d’époque indiquent une vitesse maxi de 165 km/h et un kilomètre départ arrêté en 34 s 10. Quant au freinage et à la tenue de route, ces derniers sont jugés bons même si le choix discutable des pneus entraîne des pertes d’adhérence du train avant. Pour le reste, la Visa GT est une voiture agréable à conduire et dynamique, relativement sobre et confortable eu égard aux prestations.

Vendue au tarif de 48.000 F en juillet 1982 – soit environ 15.800 euros actuels – elle était plutôt bien placée face à la concurrence qui était composée des Alfa-Romeo Alfasud 1,3 l, Fiat Ritmo Super, Ford Escort 1,3 GL, Peugeot 104 S, Renault 5 TS, Volkswagen Golf GL ou encore de la rare Mazda 323 FF GTS. 

Pour sa seconde année de commercialisation, la GT reçoit, comme le reste de la gamme, un allume-cigare (!), un témoin de frein à main ainsi qu’un pare-brise feuilleté.

En juillet 1984, pour l’année-modèle 1985, la planche de bord, très critiquée depuis son lancement, est remaniée avec des commandes plus traditionnelles à levier et des instruments hérités des Peugeot 104 et Talbot Samba. L’équipement de la GT s’enrichit alors d’un rhéostat d’éclairage du tableau de bord, d’un témoin de mini de carburant et d’huile, de rétroviseurs réglables depuis l’intérieur et d’un lecteur de cartes. En revanche, les jantes en alliage léger deviennent optionnelles. La lunette arrière se voit pourvue d’un saute-vent sur sa partie supérieure. Lèves-vitres électriques sur les portes avant et verrouillage centralisé apparaissent en option.

 
Nouvelle planche de bord 



La Visa GT est reconduite sans modification pour le millésime 1986, son dernier. En effet, elle sera remplacée en juillet 1986 par la Visa GTI, dotée du moteur de la Peugeot 205 GTI 1,6 l.

 
Visa GTI 

____________________
"Tous les hommes se divisent, et en tout temps et de nos jours, en esclaves et libres ; car celui qui n’a pas les deux tiers de sa journée pour lui-même est esclave, qu’il soit d’ailleurs ce qu’il veut : politique, marchand, fonctionnaire, érudit" Humain, trop humain - Nietzsche
Back to top
Contenu Sponsorisé






PostPosted: Today at 18:44 (2020)    Post subject: Citroën Visa GT (1983-1986)

Back to top
Lydia
Administratrice
Administratrice

Offline

Joined: 20 Jan 2018
Posts: 1,954
Scorpion (23oct-21nov) 鼠 Rat

PostPosted: Sun 1 Apr - 11:09 (2018)    Post subject: Citroën Visa GT (1983-1986) Reply with quote

Je me souviens bien de la Visa car mon voisin en avait une, verte, modèle tout simple. Mais elle faisait un tel boucan qu'il n'y avait pas besoin de sortir de la maison pour savoir quand il partait et revenait !
____________________
Je ne risque rien, les ruines, c'est indestructible !
( ͡ᵔ ͜ʖ ͡ᵔ )
Back to top
Visit poster’s website
a200tq
Modérateur
Modérateur

Offline

Joined: 01 Feb 2018
Posts: 857
Poissons (20fev-20mar) 蛇 Serpent

PostPosted: Sun 1 Apr - 11:09 (2018)    Post subject: Citroën Visa GT (1983-1986) Reply with quote

Vu la description, je pense qu'il devait s'agir d'une version bi-cylindres (moteur de la Citroën Dyane), une version Special ou Club.
____________________
"Tous les hommes se divisent, et en tout temps et de nos jours, en esclaves et libres ; car celui qui n’a pas les deux tiers de sa journée pour lui-même est esclave, qu’il soit d’ailleurs ce qu’il veut : politique, marchand, fonctionnaire, érudit" Humain, trop humain - Nietzsche
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    Par Monts et par Mots Forum Index -> LES MODES DE TRANSPORT -> Une passion pour un mode de transport ? All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Portal | Index | Create a free forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group